L’autoconsommation collective solaire pour accélérer le développement de l’électricité renouvelable ?

publié le 28-05-2019 par aallard -

[Décryptage] « Les brumes se dissipent autour de l'autoconsommation collective », Les Echos, 7 mai 2019 | Pascale Braun https://www.lesechos.fr/pme-regions/actualite-pme/les-brumes-se-dissipent-autour-de-lautoconsommation-collective-1016761

Le sujet : l’autoconsommation collective

C’est quoi ?

L’autoconsommation est définie comme « la possibilité pour un consommateur de produire lui-même tout ou partie de sa consommation d’électricité ». L’autoconsommation est dite collective lorsque « plusieurs consommateurs s’associent avec un ou plusieurs producteurs pour échanger de l’électricité ».  [CRE].

 

L’évènement

Alors que fin 2017, seulement 20 000 foyers français produisaient l'électricité [Enedis] - essentiellement d’origine solaire - qu'ils consommaient directement, l’année 2018 a marqué, à la faveur d’évolutions réglementaires déterminantes, un véritable tournant dans la manière dont les Français perçoivent le solaire photovoltaïque en autoconsommation. Fin 2018, on note effectivement que 33 000 sites en autoconsommation étaient raccordés au réseau public de distribution d’électricité [Le Monde de l’énergie].

L’autoconsommation chez les particuliers décolle donc : 47% des Français se disent prêts à investir dans une installation photovoltaïque [Sondage opinionway]. La volonté de mieux maîtriser les dépenses énergétiques arrive en tête des motivations, suivie de près par l’ambition de lutter contre le réchauffement climatique.

 

C’est en parallèle de cette dynamique d’autoconsommation individuelle que s’ouvrent les perspectives de l’autoconsommation collective, que l’on peut décrire comme un système où plusieurs consommateurs s’associent avec un ou plusieurs producteur(s) pour valoriser la production d’une ou plusieurs installation(s) de production d’électricité.

Aujourd’hui, le développement de l’autoconsommation collective tend à s’accélérer grâce à un assouplissement de la réglementation en la matière. Le jeudi 11 avril 2019, l’Assemblée nationale a définitivement adopté la loi Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises), qui comporte un article relatif à la modification du périmètre des projets. Le texte prévoit notamment d'élargir le périmètre de l'autoconsommation collective à titre expérimental et pour une durée de cinq ans à compter de sa publication. Les consommateurs ne devront plus se situer en aval d'un même poste de transformation d'électricité de moyenne en basse tension. L'expérimentation permettra l'autoconsommation collective sur le réseau basse tension en respectant des critères de proximité géographique. Dans le cadre du plan "Place au Soleil", un rayon de 1 km a été annoncé, mais sa mise en œuvre n'est pas encore effective.

La loi revoit aussi les conditions de la fixation des tarifs d'utilisation des réseaux publics de distribution d'électricité (Turpe) spécifiques à l'autoconsommation. Elle supprime le plafonnement à 100 kilowatts (kW) de la puissance installée de l'installation de production qui alimente les consommateurs qui participent à des opérations d'autoconsommation.

 

En synthèse

plus grande ampleur qu’hier, avec également une mixité d’utilisateurs et d’usages (habitat, bureaux, commerces, services) pour une plus grande efficience.

Et vous, entrepreneurs du Pays Basque, copropriétaires, collectivités… : quelles opportunités voyez-vous autour de l’idée de produire votre propre énergie électrique, à l’échelle de votre zone d’activité, de votre quartier ou bien même de votre village ?

 

Pour aller plus loin

  • Le gestionnaire du réseau public, Enedis, précise les modalités de mise en œuvre d’un projet d’autoconsommation collective [Enedis]
  • La Commission de régulation de l’énergie anime un site dédié à l’autoconsommation [CRE]

Commentaires

Aucun commentaire n'a été posté.

Ajouter un commentaire

Recopier ce code dans le champs prévu à cet effet : Recopier ce code dans le champs prévu à cet effet

Les commentaires sont modérés. Votre message apparaîtra après validation par un administrateur.